• JOURNEY WRATH OF DEMONS

     

    JOURNEY WRATH OF DEMONS

    Vendredi soir, j'ai pu entrainer 4 membres du club dans la 3eme quête de la campagne du jeu JOURNEY Wrath of Demons. Je ne parlerai pas des 2 premières quêtes qui n'ont pour but que de se familiariser avec les mécaniques de jeu mais ne présentent aucun intérêt ludique réel. JOURNEY WoD est un jeu d'affrontement, assez proche d'un DESCENT 2 bien qu'à mon avis plus exigeant au niveau du placement des figurines.

    JOURNEY WRATH OF DEMONS

    On ne trouve le jeu qu'en version anglaise mais les règles se lisent assez facilement et les cartes ne présentent pas beaucoup de texte (j'avais préparé pour l'occasion des aides de jeu en français). Le matériel dans son ensemble est somptueux et de très grande qualité. Les figurines sont à tomber par terre. Bref, je ne regrette pas mon achat. Les illustrations sont notamment d'Adrian Smith.

    Je dois préciser que le jeu est prévu pour 1 à 4 joueurs en mode coopératif,  les démons que doivent affronter les joueurs (les pèlerins) étant gérés par une IA. Un joueur incarne le moine Tripitaka et les 3 autres incarnent ses "gardes du corps" (un peu spéciaux quand même, il faut bien le dire puisque qu'en partie démons mais sur la voie de la rédemption). Cette sympathique troupe doit fermer des portails magiques permettant l'invasion de la Chine par une armée de démons.

    L'histoire du jeu est librement inspiré d'un célèbre livre chinois du 16eme siècle, La Pérégrination vers l'Ouest. Ce livre a inspiré bon nombre d’œuvres notamment le dessin animé Dragon Ball Z. Un des gardes du corps du moine est notamment le roi singe dont le nom est Hanumân en indien ou Sangoku en japonais.

    JOURNEY WRATH OF DEMONSJOURNEY WRATH OF DEMONS

    Le moine Tripitaka et le roi singe

    Le jeu propose des mécanismes intéressants notamment la gestion de votre bon ou mauvais Karma. Quand vous gagnez un combat, vous avez le choix de tuer le démon ou de purifier son âme. Si vous le tuez (c'est plus simple que de purifier l'âme) cela vous rapporte des points de mauvais Karma (tous les 10 points récoltés, vous récupérez une carte d'upgrade de votre arme mais surtout une carte "corruption" qui handicape vraiment votre personnage). Si vous décidez de purifier son âme, vous avez un test à passer. Si vous réussissez le test, vous récoltez des points de bon karma vous permettant d'acheter des compétences mais attention, car si vous échouez, le démons revient dans la partie tout revigoré.

    Si, sur la tuile de jeu où votre personnage se trouve, il y a une Mystical Box, vous pouvez prier (pour récupérer des cartes "chance" vous octroyant divers bonus) ou vous pouvez méditer. La méditation est soumise au hasard: soit vous devez tirer une carte malchance soit vous avez le droit de choisir une carte chance dans les 3 premières du paquet.

     

    En ce qui concerne notre campagne, je n'utilise pas l'IA des monstres, je préfère les jouer. Jouer avec une IA peut être intéressant pour tester un jeu ou pour les personnes de trouvant pas de joueurs près de chez eux mais ça ne remplacera jamais un vrai joueur du mal.

    Pour en revenir à notre partie, la 3eme quête de la campagne (pour un total de 10) marque vraiment le début des choses sérieuses pour les 4 pèlerins. La quête débute alors que les pèlerins sont dans un village voyant approcher les hordes démoniaques. Seul une rivière protège le village des démons. L'objectif des pèlerins est de passer le pont pour fermer les  3 portails démoniaques. Les missions proposent à chaque fois des conditions de victoires "normales" ou héroïques" ces dernières mettant la barre bien plus haute: dans la présente mission, fermer les portails démoniaques c'est bien mais le faire en sauvant les villageois répartis sur la carte c'est beaucoup mieux (mais pas du tout simple sachant que les démons l'emportent si un seul réussit à traverser le pont ou tue un des 4 pèlerins).

     

    Résultat des courses, après 2 parties dans la soirée, une victoire partout. Pour leur 1er essai, les pèlerins n'ont pas réussi à tenir le pont et mon général, en bénéficiant d'un bonus de mouvement au bon moment (ça ne fait pas de mal d'avoir du bol de temps en temps, sachant que ça ne m'arrive vraiment pas souvent) a profité d'un trou dans la défense du pont pour arriver au village.

    JOURNEY WRATH OF DEMONS

    JOURNEY WRATH OF DEMONS

    Le fameux trou dans la défense du pont: mon général s'apprête à déborder Cho Hakkai (le gros cochon devant le pont) par la gauche et filer droit vers le village

    Mes adversaires n'ont pas voulu rester sur un échec et on donc rejoué le scénario dans la foulée. Ils ont bien évidemment dû rendre toutes les armes et compétences gagnées durant la 1ere partie. Greg, la dernière recrue en date de notre club, a dû me rendre l'imposant tas de cartes chances qu'il avait obtenu en passant son temps à méditer.

    Autant dire que pour leur 2eme essai, quand j'ai vu revenir l'équipe du moine sur l'aire de jeu, j'ai tout de suite vu à leurs trognes que je risquais d'en chier sévère. Et effectivement, mes adversaires n'ont pas réitéré leurs erreurs. Mes démons ont mangé de la baffe par paquets de 10.

    Je n'ai pas réussi à percer la défense du pont. Le moine a également réussi a fermer mes trois portails, me privant de tout renfort. A chaque tour de jeu, des démons rentrent par les portails (des cartes indiquent quelles troupes entrent en jeu; une carte est tirée pour chaque portail encore actif).

    JOURNEY WRATH OF DEMONS

    2eme confrontation entre le général démon et Cho Hakkai: ce coup-ci, mon démon a pris très cher.

    Pendant que trois de mes adversaires défendaient le pont, le moine a fait le tour des portails pour les fermer les uns après les autres.

    JOURNEY WRATH OF DEMONSJOURNEY WRATH OF DEMONS

    Malgré tous mes efforts, mes démons n'ont jamais réussi à passer le pont.

     

    JOURNEY WRATH OF DEMONS

    Les chichi, les chichi, les chinois! J'ai bien tenté de protéger mes portails mais rien n'y a fait. Le moine avait pris de la potion magique. La garde démoniaque meurt mais ne se rend pas. Et effectivement elle est bien morte!

    Avec cette 3eme quête, le jeu a montré ce que la bête avait dans le ventre et c'est plutôt pas mal. Je dirais même que le jeu est bon. MARROW PRODUCTION nous a produit un jeu dont le matériel est magnifique mais qui en plus est très sympa à jouer. Vivement la prochaine quête!

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Garcimorus
    Mardi 10 Janvier à 19:34
    Garcimorus

    Bon je viens de lire ce CR de partie (qui date un peu mais c'est la magie du Web!).

    Petite question: tes aides de jeu sont-elles disponibles en téléchargement quelque part?

    Tu indiques que tu as joué les monstres, concrètement as tu changé les règles afin de pouvoir remplacer l'IA (j'ai commencé à lire les règles mais j'y vais doucement n'étant pas un pro en anglais).

     

    Merci pour ton retour!

      • Mardi 10 Janvier à 20:13

        Salut et merci de passer sur le blog.

        Pour jouer les monstres, j'ai gardé toutes les règles hormis celle précisant vers quel héros se dirigent les monstres (ils ne se dirigent plus systématiquement vers le moine). C'est bien que le jeu le prévoit mais ça met quand même plus de piment de jouer contre un joueur que contre une IA je trouve (un avis perso totalement gratuit au passage: le seul jeu qui dispose d'une vraie IA au top du top, c'est Gears of War).

        Pour l'aide de jeu , tu pourras la télécharger ici (bon, c'est juste un brouillon, j'ai jamais fini la mise en page^^):

        https://hubic.com/home/pub/?ruid=aHR0cHM6Ly9sYjEwNDAuaHViaWMub3ZoLm5ldC92MS9BVVRIX2JkYzMyNDFkNTExODk1MTBlOGRkZTExZTViYjQyMGI2L2RlZmF1bHQvLm92aFB1Yi8xNDg0MDc0OTQ0XzE0ODQ5Mzg5NDQ/dGVtcF91cmxfc2lnPTI4ZDU0NGJmOWNiOTE5NDE3Y2ZmZTg0YTQ1YTgwYjhkZDA4NWQ3YmEmdGVtcF91cmxfZXhwaXJlcz0xNDg0OTM4OTQ0#

        Bon jeu

         

    2
    Garcimorus
    Mardi 10 Janvier à 20:56
    Garcimorus

    Merci beaucoup pour tes infos et pour ton blog!



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :